Projet de création d’un Centre d’études juives à plein temps

La Phase de démarrage : 2016 – 2019

Lors de cette phase de démarrage, plus de 20 groupes d’étude constitués de 10 à 15 participants ont été mis en place.

Chaque groupe est animé par un enseignant qui propose une étude suivie d’un texte du Tana’h, du Talmud, du Midrach, ou d’un grand commentateur.

Certains groupes sont limités dans le temps (à raison d’une soirée par semaine pendant 3 mois), certains autres se sont inscrits dans la durée (une ou deux séances hebdomadaires pour des études suivies et plus approfondies). Enfin, une formation dédiée à un petit groupe de femmes existe depuis 4 ans dont l’objectif est de leur permettre d’acquérir une autonomie dans le talmud et pouvoir, elles-mêmes, un jour  enseigner.

Ces groupes d’études à effectif limité permettent aux étudiants de se confronter à un texte en profondeur, de s’approprier un raisonnement critique et personnel et de faire l’expérience d’une parole porteuse parce que plurielle et vivante.

L’objectif de cette première étape est d’amorcer une dynamique commune en créant un réseau de participants animés par un même désir d’étudier et d’enseignants animés par un même désir de transmettre.

Pour plus d’informations sur les groupes d’étude mis en place, c’est  ici.

Le projet à terme : ouverture d’un Centre d’études juives quotidien à plein temps, ouvert à tous

A moyen terme, l’objectif  est d’installer DEVARIM Project dans un lieu dédié et de développer un programme d’étude en journée à temps plein.

En effet, le monde francophone est, à notre connaissance, le seul qui ne propose pas à la communauté juive, un lieu ouvert à tous et toutes, permettant de consacrer une période de sa vie à l’étude juive de manière intensive et non dogmatique.

Un tel programme d’étude, qui débutera par les matinées, s’adressera à toutes les personnes ayant la possibilité, soit de moduler leur emploi du temps au quotidien, soit de consacrer une période plus ou moins longue (3 mois, un an, ou plus,…) à l’étude :

  • Professions libérales / temps partiels
  • Etudiants
  • Retraités
  • Congés maternités
  • Année sabbatique…

Il est également envisagé d’octroyer une bourse à certains participants, de manière à ce que les ressources financières ne soient pas un obstacle à une étude quotidienne.